dimanche 28 décembre 2008

A tes souhaits.

En cette période hivernale, maux de tête, rhume, état grippal...
une vidéo toute douce qui réchauffe et soigne les bobos.

samedi 27 décembre 2008

Tu te rappelles...


Quand les décisions importantes se prenaient au moyen d'une comptine.
Quand on pouvait arrêter le déroulement des choses en disant: "Pouce!"
Quand les erreurs s'arrangeaient en disant: "On recommence".
Quand avoir beaucoup d'argent signifiait acheter un carambar ou un roudoudou ou un rouleau de réglisse ou un morceau de sucre candi ou un caramel mou.
Quand on se rendait compte de nos possibilités cachées après que l'on nous ait dit: "Chiche que t'es cap !"
Quand on préférait être voleur que gendarme à la récréation.
Quand on faisait éclater des ballons de baudruche remplis d'eau comme si c'était la guerre.
Quand la seule interdiction était de ne pas jouer avec le feu.
Quand le pain avec du beurre ou du chocolat constituait le goûter.
Quand enlever les petites roues de la bicyclette signifiait un grand pas dans notre vie.
Quand on jouait aux patins à roulettes ou au badminton dans la rue sans craindre les voitures...
Quand on allait à la pêche aux "claque-seau" (têtards) ou que l'on glissait sur la mare gelée.
Quand on se réchauffait les pieds avec des briques chaudes enveloppées dans du papier journal.
Quand on tentait de fumer des lianes comme des cigarettes, et plus tard des P4 pour imiter les grands.
Si certains se souviennent de ces moments... c'est que l'enfance est encore là... et c'est tant mieux.

vendredi 26 décembre 2008

Lendemain de Noyel.

Pour ceux qui ont reçu des cadeaux inattendus... et qui souhaiteraient les échanger, quelques idées...

Echange oeufs de lump contre caviar beluga;

Echange gaine en coton contre string en soie;

Echange sac en skaï contre pochette Dior;

Echange eau de Cologne contre patchouli;

Echange CD musette contre CD Beatles;

Echange boa contre poisson rouge;

Echange boulets de charbon contre fioul;

Echange bonnet péruvien contre panama;

Echange moufles contre gants de peau;

Echange chocolats et foie gras contre citrate de bethaïne;

Echange agenda 2008 contre agenda 2009;

Echange jeu des 7 nains contre jeu de Chippendales (quoique...);

Echange tabouret de bar contre pilier;

Echange pièces de scooter contre herbe euphorisante;

Echange albums de Martine contre n'importe quoi, mais pas elle !!!

Echange ambiance pourrave contre humour à donf;

Echange présent morose contre bôfutur.

Liste à continuer sans modération... MERKI.

jeudi 25 décembre 2008

Cadeau.

Pour fêter Noyel et les 400 connexions depuis un peu plus d'un mois...
un cadeau que mon Homme aurait souhaité !!!
le Must des portabs... spécial picard.
video

mardi 23 décembre 2008

En attendant Noyel... Cadeau... 13°

C'est le message de Gégé, picard de naissance, mais cantalien de coeur. Cantalou c'est pour charmer le touriste.
Amoureux de la nature et soucieux du respect qu'on lui accorde, il joint une vidéo qui fait froid dans le dos... et qui peut nous donner le bourdon.

Ch'noé
i n'falleu jamoais fêter ch'noé trop tôt, tout il aveu un temps
ben pour un bieu noé, i n'falleu po mintir à chés nasus
falleu qui chaveu qu'edman ça s'ro pas tous chés jours noé
mais surtout qu'chés cadeaux qu'on lésseu
c'est arvnir à ch'poèle (à boulet ou boé n'importe)
alors pour qu'chés nasus i zéyeu un peu d'mié à chés noé qui v'neu
i ni o qu'à fabriquer chés rukes (pas que pour ch'mouke à mié)
mais c'était eune image falleu r'partir à zéro
v'lo min souhait d'noé !
Merci Gégé


lundi 22 décembre 2008

En attendant Noyel... Cadeau... 12°

Je n'ai pu résister au plaisir de publier la dernière production de Damien.
MAGNIFIQUE !!!

samedi 20 décembre 2008

vendredi 19 décembre 2008

Jeux de société.


Pour la dernière matinée de classe, la Maîcresse de maternouille avait organisé des jeux de société. Ben, oui, parce-que les petiots ne jouent pas, peu, ou plus, à ces jeux qui occupent les enfants sans télévision, sans consoles de jeux, sans jeux vidéo... etc...
Elle avait donc confectionné, grâce à son imagination fertile et ses compétences indéniables en pédagogie: un jeu de dominos, un jeu de bataille, un jeu de l'oie, et un jeu s'apparentant au jeu de dadas. Tous avaient pour thème Noël, bien sûr.
Et pour "la mise en bouche" à cette activité, un courrier du père Noyel (en personne) annonçait aux petiots que ces jeux étaient des cadeaux pour la classe.Activité ludique, s'il en est, mais tellement formatrice !!!

Miousic.


Interlude pour ce début de vacances.

jeudi 18 décembre 2008

Bestiaire féminin.

Moultes expressions font référence à un animal et s'adressent souvent aux femmes. En voici quelques unes, douces, amères ou pas piquées des hannetons:
  • une bouche en cul de poule;
  • des yeux de biche;
  • une langue de vipère;
  • une morue;
  • une taille de guêpe;
  • grosse comme une baleine;
  • un cou de girafe;
  • plate comme une limande;
  • une vraie mère poule;
  • fermée comme une huître;
  • c'est un grand cheval;
  • des cuisses de mouche;
  • bête comme une oie;
  • c'est une bécasse;
  • une grande bique;
  • têtue comme une bourrique;
  • bavarde comme une pie;
  • une tête de linotte;
  • myope comme une taupe;
  • etc... etc...
D'autres semblent tout à fait insignifiantes, de prime abord, et pourtant très délicates à prononcer voire irrémédiables:
  • rides du lion;
  • pattes d'oie;
  • culotte de cheval;
Euh !!! Là, on marche sur des oeufs !!! Allez, on se rassure.
La femme est un chef d'oeuvre. ("Women in art" Philip Scott Johnson-Eggman913)

mardi 16 décembre 2008

Oeuvres d'art.





Oui, on peut qualifier les créations de Noyel comme des oeuvres d'art.
Quand on pense qu'avec des octogones, des prismes en carton peint, des paillettes, des découpes de guirlandes, des gommettes, du coton, des feutres, des chutes de bois, des morceaux de tissu, du papier, que de la récup' en fait, on arrive à ça !!!
Eh! Ben, CHAPEAU les petiots et BRAVO aux Maîcresses qui ont des talents avérés de création.
Une exposition s'imposait. Les parents, en nombre, sont venus admirer, les chefs d'oeuvre de leur progéniture... Et ce fût très gratifiant. Aussi bien pour les enfants que pour les Maîcresses (qui, dans le climat délétère actuel, ont vraiment besoin de réconfort...)
Pour agrémenter ce vernissage, et récompenser les artistes, un goûter clôturait cette exposition... avec pains d'épices et chocissons...
Chacun sait que, hormis changer les couches, à la maternouille, on ne fait pas grand chose !!! La preuve !!!

lundi 15 décembre 2008

SMA à la maternouille.


En cette période de Noyel, grande effervescence en maternouille.
A la fois, les petiots s'impatientent, et les "maîcresses" font des merveilles dans des réalisations pédagogiques et ultra inventives pour les faire tenir...
Ce matin, donc, j'étais invitée à donner un SMA, pour aider à la préparation du chocisson au chocolat.
Après une présentation très fine (par le biais du sac à surprises) de la Maîtresse, par petits groupes, les petiots ont confectionné cette recette facile et délicieuse.
J'ai retrouvé des réactions telles que j'en ai connues lors des activités collectives... "C'est Moi, qui le fait... Non, c'est pas ton tour..." Ceux qui ne peuvent s'empêcher de croquer un bout de chocolat, lécher la cuiller, tremper le doigt dans le plat, ramasser les miettes avec leur doigt mouillé, sentir et s'exclamer "Humm !!! Ça va yète bon !!!". Et une fois la préparation terminée s'enquérir du moment de la dégustation qui paraît bien lointain...
J'ai eu le droit à des "Maîtresse", peut-être parce-que ça se voit encore ?
Ou parce-que je portais cette tenue rayée, si chère aux Danger Écoliers...
A remarquer que lorsque l'on est en TGV, les couleurs ne sont plus les mêmes que lorsque l'on est en EEA...
Petite astuce pour utiliser les blancs en neige: faire des meringues.
  • 50 grammes de sucre cristallisé par blanc d'oeuf;
  • une pincée de sel;
Monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Ajouter le sucre. Mélanger au batteur. Faire des petits tas sur une plaque garnie de papier sulfurisé. Cuire au thermostat 3 ou 4 pendant 1 heure. Vérifier, après ce temps, si la meringue est sèche, sinon prolonger la cuisson de 15 mn.

dimanche 14 décembre 2008

En attendant Noyel... Cadeau... 11°

Message très affectueux de mon amie ATSEM, qui a dorloté les petiots (et moi-même) pendant 17 ans, pour suivre son Homme dans le Sud.Que de souvenirs nous partageons toutes les deux, voire tous les trois...car son Chéri était présent, bien sûr, lors des classes de découvertes (coopératives, s'il vous plaît...)
« La famille Loir s'est réveillée pour te dire combien elle t'estime et te porte dans son coeur.Je n'ai pas une âme de poète, mais ces années à travailler ensemble, à se confier, se convier, s'estimer...!!! me permettent de te dire que, malgré l'éloignement, tu restes ma meilleure amie.Bisous à toi et à tous ceux qui t'entourent. »

Pour compléter ce message d'Amitié une photo familiale de circonstance.

Merci Muriel.

vendredi 12 décembre 2008

En attendant Noyel... Cadeau... 10°









Supermarket Lady Duane Hanson (1969)Pop Art

Un message écolo de Gwenny qui définit ses aspirations du moment.

Très soucieuse de l'avenir de notre planète, elle a choisi ces deux images.
Belle et grande idée pour le bien-être de chacun !!!
Et pour rêver, cette photo de la Grande Plage d'Houat.


La plus belle baie du monde! Lorsque l'on s'y balade à la chaleur de l'été, le temps pourrait s'arrêter, la vue est magnifique...une sensation de bonheur total!

Merci Gwenny.

jeudi 11 décembre 2008

Récré.


Excellent !!!
D'autres vidéos à cette adresse.
http://www.youtube.com/user/simonscat

En attendant Noyel... Cadeau... 9°

Les roses sont rouges,

Les violettes sont bleues,

Je suis schizophrène

Et moi aussi...

Voilà le message de Cha.
C'est court et concis...
Schizophrène, nous le sommes tous un peu, par l'ambiguïté des mots, le jeux social, les désirs... Sinon toutes les roses seraient restées roses, et les violettes, violettes, ce serait triste.
Il faut se dire que le langage permet de se déprendre de tout ce qu'on pourrait croire déterminé à priori. Sinon, je te rassure, les mauves sont toujours mauves, et les bleuets sont encore bleus. Le jour où on te saute à la gorge en t'affirmant le contraire, attention, ce n'est plus une schizophrénie mais une psychose.

J'ajouterai une citation de Pierre Desproges que ton cher Papa connaît par coeur:
« Un psychotique, c'est quelqu'un qui croit dur comme fer que 2 et 2 font 5, et qui en est pleinement satisfait. Un névrosé, c'est quelqu'un qui sait pertinemment que 5 et 5 font 4, et ça le rend malade ! »

Merci Cha.

mercredi 10 décembre 2008

En attendant Noyel... Cadeau... 8°


La réponse de Cannelle est douillette.

Elle souhaiterait rester sous la couette... être câlinée... dorlotée...

Elle a émis, aussi, le désir de revoir une vieille connaissance du temps qu'elle était d'jeune !!!

SOUVENIRS... SOUVENIRS...

L'Espoir fait vivre...

Merci Cannelle.


mardi 9 décembre 2008

Il a neigé !!!

En attendant Noyel... Cadeau... 7°

Ktrine est la Môman de Steph, Daminou et tiot Louis.
Elle est Conteuse et ses talents ne sont plus à prouver.
Une personne à connaître.
Elle m'a envoyé ce portrait peint par Damien en m'expliquant pourquoi ce choix.
Des mots chargés d'émotion et de peine... Marcel n'est plus de ce monde depuis quelques mois.

«Je t'envoie un dessin que Damien avait fait et qui représente Louis. Nous l'avons scanné pour en avoir un souvenir et l'avoir sous la main. L'original est parti avec Marcel, chacun de nous a écrit un mot mais comme Louis n'écrit pas, nous avons décidé de mettre le dessin qui le représente et qui a été fait par son grand frère. Ainsi les liens entre chacun existent toujours. Voilà, je te l'envoie parce-que je trouve ton idée très belle et très généreuse. »

Merci Ktrine.

PUB

lundi 8 décembre 2008

En attendant Noyel... Cadeau... 6°

Ma Grande "Topine" aux yeux verts... aux cheveux noirs comme l'ébène... (comme dans Blanche-Neige...) Super "Maîcresse" EEA (Encore En Activité) ne lésine jamais sur les détails...

C'est une Grande Professionnelle passionnée de la Vie.

Voici son message:

Une phrase qui me sert dans mes moments de doute:

« Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. »
René CHAR


Une image qui représente pour moi, la sérénité à laquelle j'aspire

Un dessin digne de moi

La grande cause de ma vie


Un mot: AMOUR

et surtout que le Père Noël nous apporte la joie!!!!!!!

Merci Nannick.

En attendant Noyel... Cadeau... 5°

C'est le message de Mon Homme qu'il a intitulé 0 Sécour...
Comprend qui peut !!!

Edward Munch écrit :

« Je me promenais sur un sentier avec deux amis, le soleil se couchait.Tout d'un coup le ciel devint rouge sang. Je m'arrêtais, fatigué, et m'appuyais sur une clôture. Il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir et la ville. Mes amis continuèrent, et j'y restais, tremblant d'anxiété. Je sentais un cri infini qui se passait à travers l'univers. »

Le Cri (Skrik 1893) est probablement son œuvre la plus connue. Comme dans le cas de beaucoup de ses œuvres, il en a peint plusieurs versions. Le Cri est une pièce de la série La Frise de la Vie, que Munch a assemblée au tournant du siècle.Il traite d'une manière récurrente des thèmes de la vie, l'amour, la peur, la mort.


Merci, mon Amoureux.


En attendant Noyel... Cadeau... 3° et 4°

Le message très émouvant d'Hug. Une super "maîcresse" de maternouille en TGV et SMA. Elle fait partie du club des Mousquetaires qui participait (avec moi) aux congrès AGIEM (aujourd'hui AGEEM). Bonjour l'ambiance !!!

"Aujourd'hui, j'ai décoré ma maison, dehors, dedans, pour avoir le bonheur de voir de l'émerveillement dans les yeux de mes plus jeunes petits enfants. C'est l'occasion de penser fort au Père Noël.
Marité, j'ai tellement cru en lui, que je l'ai rencontré. Je l'aime beaucoup et tous les 24 décembre au soir il me téléphone !!!
Cette année, je vais lui demander de prendre
un an de ma vie. Un an pour nous retrouver en décembre 2009:
  • avec une Bribri redevenue la merdeuse qu'on aime parce-qu'elle aura vaincu sa maladie;
  • avec une Zézette débordante de projets parce-qu'elle sera libre de mener la vie qu'elle veut;
  • avec une Marité toujours aussi attentionnée et chaleureuse.
Pour moi, je vais lui dire qu'il m'oublie un peu. Mes enfants vont bien, mes petits enfants aussi, mon homme aussi, ma famille en général aussi. Alors qu'il concentre toute son énergie à soutenir mes amies en souffrance."


Forcément le message de Zézette suit celui d'Hug.
Encore 6 mois et elle sera en TGV...
A nous, les balades à pied (odorantes...) et fructueuses (confitures maison) ...
A nous, les chemins boueux ou truffés d'ornières que nous franchirons sur nos chevaux de fer...
A toi de crier en plein air comme bon te semble...

Voici son message:
" Donc, je propose "une croisière"... " dont je me garde le choix du navigateur... et je baptise mon bateau "Air du large".
J'y inviterai mes copines, chacune à leur tour, pour venir respirer, en ma compagnie, une grande bouffée de liberté !!!!!!!!!!!!
Signé "La Picardise"
Merci à toutes les deux

dimanche 7 décembre 2008

En attendant Noyel... Cadeau... 2°


Deuxième envoi, celui de mon Lenny, mon fils unique et préféré...la prunelle de mes yeux... la chair de ma chair... la poire et le fromage... TOUT...
Un autoportrait de Léon Spilliaert.
"Un esprit enclin à la dérision et à l'ironie, le non-conformisme et le désir de jeter un autre regard sur le monde...
Cet homme posant en complet dans son atelier à peine éclairé, qui fixe-t-il si intensément, voire avec suffisance ?

Croiser son regard “revolver”, c’est probablement assister au propre reflet de son auteur.

En réalité l’effet produit trouble en abîme : il est notre miroir, sa souffrance menaçante est la nôtre...

De ce monde tourmenté, quelques rares reflets laissent toutefois imaginer que l’aurore n’est plus très loin."

Merci mon LENNY

En attendant Noyel... Cadeau...

"Ce fut un dimanche franchement picard... brouillard givrant ce matin, purée de pois toute la journée.
De quoi déprimer ou s'exprimer.
Alors, profite du mauvais temps présent (et à venir) pour m'écrire un mot, ou une phrase, m'envoyer un dessin, une image, une photo qui définit le mieux tes aspirations présentes ou à venir."

Voilà le mail que j'ai envoyé à tous mes contacts.
Et, très vite les réponses sont arrivées.
La toute première est de Damien... un tout tiot que j'ai "couvé" en maternouille.
Eh, ben voilà sa participation !!! C'est un Artiste et pi ché toute...

L'adresse de son blog: http://rolloartabout.over-blog.com/
Merci Daminou.

vendredi 5 décembre 2008

Lettre au père "Noyel"

Plus que 19 jours avant Noël...
Il est temps d'écrire au père "Noyel" !!!
Ma lettre est prête.

haut

bas

Je sais que tu existes encore, malgré tous les mentiris que l'on raconte sur toi...

Je sais aussi que les temps sont durs... pour toi, ta femme, tes enfants, tes lutins et tes rennes...

J'ai appris:

  • que tu ne peux pas encore prendre ta retraite cette année;

  • que tu dois réduire d'un tiers le nombre de tes lutins à cause du manque de travail occasionné par la récession;

  • que ta femme ne peut plus travailler puisqu'elle doit s'occuper de vos enfants, la maternouille étant fermée;

  • que tes enfants ont toutes sortes d'allergies tant le ciel est pollué...l'un d'eux, même, est tombé dans le trou de la couche d'ozone...

  • que tes rennes ne trouvent plus d'herbe à brouter sans OGM;

  • que ton moral est au plus bas à cause de tout ce qui se passe sur Terre.

Alors, je ne demande rien cette année, je ferai l'impasse...

Je voudrais juste que tu essaies de me dénicher, dans un coin de ton atelier, un truc-machin-bidule qui s'appelle « bôfutur » et dont j'aimerais connaître l'odeur.

Courage à toi... On est tous, avec toi, dans le même traîneau...
Je t'embrasse.

(J'espère qu'il me lira...)

jeudi 4 décembre 2008

Bonne fête Nicolas...


Les gros mots des tout-petits  envoyé par cvera
 
A cette occasion, je vais raconter l'histoire d'un Nicolas...
Mon Nicolas était ce qu'on appelle un enfant peu enclin aux études.
Il préférait de beaucoup la récré et il fallait déployer beaucoup d'énergie pour capter son attention. Un jour, alors qu'il butait sur un graphisme un peu compliqué à son goût, d'un geste net et précis, il cassait en deux « l'outil scripteur ».
Je m'approchais de lui et l'interrogeais sur la raison qui l'avait conduit à en arriver là...
Il ronchonnait dans sa moustache, qu'il n'avait pas encore, et comme je ne le comprenais pas, je lui demandais de répéter.
Alors, il s'écriait: « Connard maîtresse !!! »
Surprise, mais ne me départissant pas de mon calme habituel, je m'approchais de son oreille et lui chuchotais:
« Pour un garçon, on dit connard, mais pour une fille, c'est connasse... »
Instit' jusqu'au bout des ongles...
L'incident était clos. Plus jamais un mot plus haut que l'autre.
Le lien était créé...
Quand je le rencontre, aujourd'hui, j'ai toujours un sourire intérieur en pensant à cette histoire... lui aussi, certainement...
Mon Nicolas a eu un parcours scolaire difficile, mais à 4 ans, il connaissait la différence entre le masculin et le féminin.





mercredi 3 décembre 2008

SMA pour les enseignants.

Eh, oui ! Pourquoi les enseignants n'auraient pas droit au SMA ?
Il faut savoir:

Que certains mercredis où normalement ils devraient profiter de leur progéniture, ils ont des animations pédagogiques...
Qui garde les enfants ???

Que certains soirs de la semaine, ils ont des conseils de maîtres ou d'école...
Qui gère leurs enfants ???


Qu'après la journée de classe, ils ont des préparations, des corrections...
Qui veille sur leurs enfants ???


Que pendant leurs vacances (si convoitées et jalousées), ils préparent leur année ou période scolaire à venir...
Qui s'occupe de leurs enfants ???


Qu'ils recoivent les parents de leur classe hors temps scolaire...
Qui surveille leurs enfants ???


Qu'ils ont des aides personnalisées à assurer après la classe...
Qui chaperonne leurs enfants ???


Qu'ils ont aussi le droit d'être malades ou en formation...
Qui prend soin de leurs enfants ???

Que les nounous aussi ont le droit d'être malades ou en formation...
Qui assure la garde de leurs enfants ???


Qu'ils organisent des sorties, des spectacles, des projets hors temps scolaire...
Qui prend en charge leurs enfants ???

Je n'allongerai pas la liste... j'ai peur d'en oublier...

Alors, je lance un appel à tous les bénévoles en TGV,
qu'ils prouvent qu'ils sont capables d'assurer le SMA,
(Service Maximum d'Amitié)
en passant des moments inoubliables avec les petiots des enseignants.

mardi 2 décembre 2008

Recette et dicton du jour.

L'ÉCOLE À LA SAUCE FINANCIÈRE

  • Prenez une école.
  • Enlevez 2 heures par semaine.
  • Alourdissez les programmes.
  • Supprimez les aides des RASED (Réseaux d'Aide Spécialisée pour les Elèves en Difficulté).
  • Saupoudrez du soutien à ceux qui ne supportent plus l'école.
  • Rajoutez une dose de culpabilité aux parents des enfants en difficulté.
  • Laissez les enseignants s'enliser dans les problèmes d'organisation.
  • Laissez pourrir quelques temps...
  • Annoncez régulièrement que l'école va mal.

C'est prêt, vous pouvez privatiser !!!


DICTON DU JOUR


À la sainte Viviane, rends ton bonnet d'âne !!!

(Toute ressemblance avec une personne existante ou ayant existé, n'est que pure coïncidence.)

lundi 1 décembre 2008

Le langage au coeur des apprentissages (2°)


Nous revoilà avec Ch... une semaine après la rentrée.

Dans cette maternouille, les enfants portaient des chaussons pour éviter d'abîmer un parquet qui était plus que centenaire et revitrifié chaque année.

Donc, ma Ch... acceptait cette règle, mais cela se compliquait au moment des récréations.
Elle s'était rendue compte que la récré avait du bon aussi...
Alors, elle enfilait rapidement ses chaussures délaissant sa paire de chaussons au milieu du hall d'entrée.

A plusieurs reprises, je lui demandais de les ranger dans le petit sac prévu à cet effet, et bien souvent c'était l'ASEM* qui s'exécutait.
Un jour, n'y tenant plus, je déposais, dans la cour, cette paire de chaussons.

La propriétaire s'aperçut très vite que son bien était dehors...
Alors, rageuse, elle les empoignait, s'avançait, d'un pas ferme et décidé, vers moi et disait:
"J'ai pas l'habitude de refaire ce que j'ai déjà fait !!!"
Sur le même ton je lui rétorquais:
"J'ai pas l'habitude de redire ce que j'ai déjà dit !!!"


Notre amitié se consolidait !!!



* "A l'époque", il s'agissait bien d'une ASEM (Agent Spécialisée des Écoles Maternelles)