samedi 31 janvier 2009

Langue vivante...

Ayant récemment commandé, du matériel informatique, chez un fournisseur sérieux et véloce, quelle ne fut pas notre surprise de trouver, à l'intérieur du carton, en plus de la commande, un rouleau de pilules.
DU VIAGRA ???
Non !!! Un rouleau de "bonbons d'amour" provenant de CCCP (URSS en cyrillique). Sur l'étiquette scannée et "collector", on peut lire un mode d'emploi approximatif et prometteur...
C'est le week-end, peut-on les consommer ou non ??? Y aurait-il des effets spectaculaires ou similaires à ces fameuses pilules bleues...

vendredi 30 janvier 2009

La Martine... (2°)

Pas de fête aujourd'hui...Oui, oui, la case du 30 janvier est blanche. Il semblerait qu'une personne mal intentionnée ait décidé de rayer du calendrier la sainte Martine... c'est pas moi... C'est un prénom comme un autre. J'ai connu une Martine qui était une très bonne copine. Mais, de là à dire qu'elle était une sainte... c'est exagéré !!! Par contre, je fais allusion à qui l'on sait, et là, preuve à l'appui, elle ne mérite pas son prénom inscrit à la date de ce jour.
Alors, n'achetez plus de "Martine"!!!
(Générateur de couvertures: http://www.signgenerator.org/books/dummies/)

jeudi 29 janvier 2009

Interlude.

"En raison du mouvement national de grève concernant l'emploi, le pouvoir d'achat et le service public, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l'intégralité de nos programmes habituels. Nous vous prions de bien vouloir nous en excuser."
En 1960, à l'époque de la RTF, les problèmes techniques de diffusion et de "trous" sont légion. La chaîne confie à Maurice Brunot le soin de créer un interlude "Le petit train rébus". Ce petit train parcourt la campagne jusqu'en 1963 où il est remplacé par "Le petit train de la mémoire".
L'exemple est bien choisi... il est à espérer que cette journée reste en mémoire et que l'on trouve, enfin, "La Solution" !!!

Le Petit Train de la Mémoire



mardi 27 janvier 2009

Cool !!!

Cool !!! Cool !!! C'est mercredi...
Qui s'exprime au début du morceau ?



Terminées les "TGV" !!!

Dessin de DAMIEN CUVILLIER.
http://ROLLOARTABOUT.OVER-BLOG.COM

"L’Inspecteur d’académie du Maine et Loire demande aux enseignants en retraite de remplacer les grévistes le 29 janvier prochain, lors de la grève interprofessionnelle. Cette initiative met en cause le droit de grève et manifeste une volonté d’opposer les retraités aux actifs, voulant même les indemniser sur les retenues sur salaires de leurs collègues grévistes. Paul BARBIER, ancien secrétaire général du SNUDI FO, a répondu par un courrier qui exprime ce que pense l’immense majorité des retraités..."(SNUDI FO OISE)

LETTRE DE PAUL BARBIER

Mûrs Erigné le 21 janvier 2009-01-21

Monsieur Paul BARBIER

Instituteur Honoraire

8, rue de la Tremblaye

49610 Mûrs Erigné

Madame l'Inspectrice d'Académie

Directrice des Services Départementaux

de l'Education Nationale de Maine et Loire

Madame l'Inspectrice,

Dans votre courrier en date du 16 janvier 2009. vous sollicitez mon concours pour la mise en œuvre du droit d'accueil dans certaines petites communes les jours de grève des enseignants.

L'effet de surprise passé, j'ai été saisi d'un sentiment de malaise devant une telle démarche.

Si je comprends bien, vous me demandez de servir de supplétif au Ministre de l'Education nationale qui rencontre les plus grandes difficultés dans la mise en œuvre de sa loi sur le service minimum d'accueil dans les écoles qui, pour la majorité de mes collègues, s'apparente, dans les faits, à une tentative de remise en cause de leur droit à faire grève.

Vous ajoutez que si je souhaite m'engager dans ce cadre, les municipalités me communiqueront tous les documents administratifs nécessaires.

Si je me réfère à la loi et aux textes d'application, les documents administratifs auxquels vous faites référence doivent correspondre aux documents à remplir pour que je puisse être indemnisé sur les fonds constitués par les retenues sur salaire des enseignants grévistes...

Pour parler clair, vous me demandez d'être ce qu'on appelle communément un « jaune ».

Bien sûr, vous allez me répondre qu'il ne s'agit pas de cela mais de venir en aide aux familles qui ont des difficultés à faire garder leurs enfants les jours de grève.

Madame l'Inspectrice d'Académie,

Permettez-moi de réfuter un tel argument qui n'est qu'un prétexte.

D'abord, parce qu'avant la loi, et vous le savez comme moi, les choses se passaient globalement bien.

D'ailleurs, j'ai eu l'occasion, alors que j'occupais des responsabilités syndicales au niveau national, de rappeler à Monsieur le Ministre que les enseignants, qui sont des gens responsables, prenaient toujours les dispositions nécessaires en cas de grève pour prévenir les parents suffisamment tôt afin d'éviter les problèmes. Ce dont Monsieur DARCOS avait convenu.

Et puis surtout, je n'accepte pas qu'on évoque le «bien être » des élèves alors que toute la politique ministérielle en matière scolaire va à l'encontre de cet objectif.

Je ne vous ferai pas l'injure de vous rappeler l'ensemble des mesures prises contre l'enseignement pubic, en particulier ces derniers mois.

Madame l'Inspectrice d'Académie,

Vous l'aurez compris : non seulement je ne suis pas « disponible pour assurer ce travail », mais je m'oppose fermement à cette initiative qui, si j'en crois mes informations, émane du ministère.

Et puis, parce que pour moi la solidarité entre les salariés (qu'ils soient actifs chômeurs ou retraités) n'est pas un vain mot, je vous informe que le 29 janvier, je serai au côté de mes collègues qui seront en grève et qui manifesteront.

Persuadé que vous comprendrez le sens de ma démarche, je vous prie de croire, Madame l'Inspectrice d'Académie, en ma fidélité à l'école publique laïque (dont j'ai été l'un des maîtres pendant 38 ans et que j'entend bien continuer à servir) mais aussi en mon attachement au droit de grève inscrit dans la Constitution de notre pays et dans les Conventions de l'Organisation Internationale du Travail que la France a ratifiées.

Paul BARBIER

Instituteur honoraire

Ancien Secrétaire général du SNUDI FORCE OUVRIERE


lundi 26 janvier 2009

Louise Michel.



Qui connaît Louise Michel ?
Oui, c'est le nom du collège du secteur... mais encore ?
C'est une figure importante de la Commune de Paris. Elle a été une enseignante aux méthodes « dérangeantes », militante anarchiste, première à arborer le drapeau noir au sein du mouvement. Elle a participé activement aux évènements de la Commune de Paris en 1871. Capturée, elle a été déportée en Nouvelle Calédonie. De retour en 1880, très populaire, elle a multiplié les manifestations et réunions en faveur des prolétaires. Emprisonnée à plusieurs reprises, elle a poursuivi inlassablement un activisme politique dans toute la France jusqu'à sa mort. C'est une personnalité importante de la pensée révolutionnaire et anarchiste.

Petit historique pour dire que nous sommes allés voir le film « Louise-Michel » des deux « Grolandais » (renommés eux aussi...) Gustave Kervern et Benoît Delépine. Si l'on aime l'humour décalé, voire déjanté et limite glauque, il faut le voir. On en ressort satisfait... Surtout ne pas quitter la salle de cinéma avant la fin du générique, ce n'est pas fini. Vous manqueriez une citation d'espoir de Louise Michel. « Maintenant que nous savons que les riches sont des larrons, si notre père, notre mère n'en peuvent purger la terre, nous quand nous aurons grandi, nous en ferons du hachis. »

Pour ajouter une note jubilatoire... ce film a été primé samedi au festival du film indépendant de Sundance obtenant une mention spéciale du jury pour son «originalité ».

Une autre citation extraite des « Mémoires »(1886) « La tâche des instituteurs, ces obscurs soldats de la civilisation, est de donner au peuple les moyens intellectuels de se révolter ».







dimanche 25 janvier 2009

Cadeau.

Pour illuminer ce dimanche un peu gris...
"Le baiser" (1907-1908) de Gustav Klimt.

samedi 24 janvier 2009

Arts du cirque.

Afin d'introduire un projet cirque, la maternouille de Suze avait invité un clown à passer la journée dans l'école. Hormis la chanson bien connue « J'ai un gros nez rouge », l'animation consistait en une présentation d'affiches de cirque, de séance de maquillage, de jongleries, de magie, de funambulisme, à laquelle les enfants ont participé. Tout cela, bien sûr, entrecoupé de musiques avec des instruments typiquement clownesques. Le clown est le personnage le plus représentatif du cirque pour les petiots... l'adhésion au comique de situation ou de langage était immédiate. Tous les ingrédients étaient réunis pour permettre aux enfants d'avoir une approche des arts du cirque.

M'est revenu le souvenir de Charlie Chaplin ou « Charlot », grand acteur et réalisateur du cinéma muet, remarquable par son jeu de mime et de clownerie.

« Les lumières de la ville » (City Lights-1931) est un film sonore mais sans dialogues. Dans cet extrait, il fait de la boxe !!!

jeudi 22 janvier 2009

Solution.

La réponse concernant la musique de cette vidéo était " Le roi et l'oiseau".
C'est un film d'animation de Paul Grimault (1980) avec des textes de Jacques Prévert, d'après "La bergère et le ramoneur".
La musique est de Wojciech Kilar.
Ce film est toujours d'actualité !!!
La chanson d'Halloween était destinée à brouiller les pistes et elle est bien présente dans "L'étrange Noël de M. Jack" de Tim Burton.

Pour faire plaisir aux fanas de Tim Burton, une animation intitulée "Vincent" (dont c'est la fête aujourd'hui).
"Vincent" est le premier court-métrage d'animation réalisé par Tim Burton en 1982. Dans la version originale, c'est Vincent Price lui-même qui en est le narrateur... dans la version française c'est Henri Virlojeux.

MERCI à tous celles et ceux qui ont joué.

mardi 20 janvier 2009

Berceuse...

video

Grâce aux talents avérés d'infographiste de mon Homme, voici une vidéo qu'il m'a créée, accompagnée d'une musique.
Oui, mais d'où provient cette musique ?
Faites appel à vos souvenirs...
Le sujet chantant exprime le symbole de la Liberté...

Expression écrite.


Stéphanie
Poste CP-CE1
Adresse de l'école

A Monsieur l'Inspecteur d'Académie,

sous couvert de Madame l'Inspectrice de l'Education Nationale de la Circonscription d'...


Monsieur l’Inspecteur,


Compte-tenu des nouvelles dispositions concernant le droit de grève et l'application d'un service minimum d'accueil dans les établissements scolaires, je suis tenue de vous informer au moins 48 h à l'avance de mon intention de participer à une grève.
Je vous déclare donc mon intention de faire grève dans tous les cas où un préavis de grève sera déposé par une ou plusieurs organisations syndicales à partir de ce jour et jusqu'à la fin de ma carrière.
Merci de noter que je me réserve le droit de renoncer à participer à ces mouvements de grève, comme cela m'est permis par les textes.
J'ai bien noté de mon côté que cette lettre est "couverte par le secret professionnel et ne peut être utilisée que pour l'organisation du service d'accueil."

Fait le dix-sept novembre 2008 à Orléans.

Signature

Ce courrier est parti 48h avant la dernière grosse grève, en novembre. Stéphanie suit les textes qui stipule qu'on doit se déclarer gréviste au moins 48 heures à l'avance. Pour le coup, elle est tranquille pour un bon moment. Je trouve cette lettre excellente et très pertinente !!! BRAVO !!!

Stéphanie m'autorise à la publier, je l'en remercie. Son blog est là: http://polyborus.over-blog.com/


vendredi 16 janvier 2009

Culture humaniste.

Pour "Marcel" ou "Marcelle".
C'est un Marcel qui a créé cette oeuvre d'art... Lequel ???

jeudi 15 janvier 2009

Education musicale.

« La musique adoucit les moeurs »... et pas seulement...
Oliver Sacks, grand neurologue, écrivain, affirme que « La mémoire musicale semble l'accès à notre moi le plus profond... les malades atteints d'Alzheimer sont capables, quand ils ont tout oublié, de retrouver certaines chansons populaires, et les émotions et les souvenirs qui leur sont associés ».

Alors, faisons chanter et écouter de la musique aux petiots. Il y va de leur santé mentale ultérieure.

Oliver Sacks ajoute « Je m'interroge sans cesse sur l'effet qu'aura sur nous la présence toujours croissante de la musique dans nos vies. Je ne me suis jamais intéressé, moi-même, aux formes de musiques modernes, rock, rap ou techno...il m'arrive de me demander si le cerveau humain est capable de s'adapter à cet incessant bombardement musical ou s'il développera des pathologies de plus en plus étranges. »

Le rock ne semble pas m'avoir trop ravagée... mais j'aime aussi les comptines qui rythment le temps en maternouille.

Au réveil, une chanson m'allume toujours le cerveau... signe de bonne humeur ou de bien-être des cellules ???

mardi 13 janvier 2009

Histoire.


"Le vieil homme et l'enfant" de Claude Berri met en scène un récit fidèle à l’histoire tout en nous invitant à une initiation humaniste, où chacun dépasse ses préjugés. Film tendre et émouvant à revoir.

lundi 12 janvier 2009

Communication...

Phrase du jour
Saint Lô ... c'est pas dans la Manche !!!

Poh-M du jour
Si tu vas à St Lô
N'oublie pas ton paletot,
Ton casque de moto,
Et tes godillots.
Il se pourrait que tu ressentes
Un vent de mésentente
Auprès de chacun
Qui ne font qu'un
Pour dire,
Et te redire...
Qu'il est tout de même honteux
De présenter ses voeux
A ceux que tu as malmenés
Et que tu comptes bien mépriser
Encore toute cette année !!!


samedi 10 janvier 2009

"A l'américaine".

On se repose.
Après une semaine semée d'embûches, de pertes de self-control, de traquenards, de breaks-down, aujourd'hui est un "Jour de fête" à l'américaine.
Pour se mettre en jambes...

Pour le lunch...
P.M. Sortie cinéma... frissons et émotion forte ...
Plus d'infos sur ce film
Petit goûter...
Et pour bien commencer la soirée...

Tout en dégustant ça... HAPPY DAY !!! (Les photos proviennent des Staines, à Nioullorque.)

jeudi 8 janvier 2009

Le vélo.

Huguette a réagi après mon histoire de cache-nez.
Voici son souvenir de neige.
" Je me souviens d'un remplacement que j'ai dû faire en janvier 1970.
Il neigeait, j'habitais Clermont (de l'Oise) et un mardi matin, la directrice de mon école de rattachement me dit de me rendre à Maimbeville.
Ce qu'il faut savoir, c'est qu'en décembre, en revenant d'un remplacement à Méry la Bataille, j'avais eu un accident de voiture à cause de la neige et j'en étais encore choquée.
J'essaie d'expliquer alors que j'avais très peur de conduire sur la neige, et elle me répond, que ce n'est pas un motif, que je n'ai pas le choix.
Me voilà donc partie pour 10kms de cauchemar. Dès que la voiture patinait ou glissait, je hurlais comme une folle. J'ai mis plus de 2 heures pour arriver !!!
Imagine dans quel état de stress j'étais...
La directrice qui m'accueille, est étonnée de me voir, "par un temps pareil il ne fallait pas venir !!" "d'ailleurs, les enfants sont chez eux !!"
Je lui explique mon angoisse et elle refuse de me laisser repartir le soir chez moi, si la route est toujours aussi mauvaise, elle propose même de me loger.
Mais le lendemain étant un jeudi (jour de congé de "l'époque") j'étais jeune et timide, je ne souhaitais pas rester tout un jeudi à Maimbeville.
Alors, devant ma volonté de repartir à pied, elle me propose son vélo.
J'accepte. As tu déjà fait du vélo sur le verglas ou dans la poudreuse? Un souvenir inoubliable !! Le pire, c'est que le vendredi, j'ai dû, à nouveau, faire la route à vélo puisque ma voiture était à Maimbeville..."
Pauvre Huguette !!! Elle en est sortie vivante de cette histoire... heureusement.
Certains trouvent du plaisir à rouler en VTT sur la neige. La preuve !!!

Qui est-ce ???

mardi 6 janvier 2009

Cache-nez.


Afin de se préparer au Cantal, Catherine et Gégé viennent de nous rendre visite, 10 kms à pied, à travers champs, emmitouflés jusqu'au nez.
Cela me rappelle une histoire qui remonte à ma deuxième année d'enseignante. J'étais dans un village où la maternelle était en construction. La salle du conseil municipal de la commune faisait office de classe. J'avais une section enfantine (GS de "l'époque") de 20 élèves environ. Pas d'ASEM (ex ATSEM). Donc, une élève de la classe de CM2 (qui se trouvait au rez-de-chaussée) venait cinq minutes avant la sortie, m'aider à vêtir les enfants.
Un jour d'hiver, après avoir recommandé la prudence avant de descendre l'escalier, tout en scrutant le regard de chacun pour voir si tous m'écoutaient bien... je croisais le regard de Pascal R.
Pascal avait les yeux très brillants, les joues rouges. Ce petit père était un enfant de la DASS, assez marqué par son vécu, ne se plaignant jamais...
Je m'approchais et lui demandais s'il allait bien. Il opinait de la tête sans un mot. Je lui touchais le front et le trouvant un peu chaud, je lui suggérais de dire à sa "tata" de vérifier s'il n'avait pas de fièvre.
A 13h50, Pascal était là, accompagné de sa "tata". Elle venait peut-être me dire qu'elle l'emmenait chez le docteur... Eh, bien non !!!
"Oui, bon, alors, je suis venue raccompagner Pascal, hein, parce-que ce midi, quand je l'ai récupéré (c'était la voisine qui lui avait ramené) ben, eul tchot, y pouvait à peine respirer..."
J'ouvrais de grands yeux... il fait de l'asthme, pensais-je, elle aurait pu le dire.
"Ben, oui, Céline la gamine qui vous aide, elle lui avait trop serré sin cache-nez... et pi l'tchot ben, il a rien dit... jusqu'à l'maison."
J'eus envie de rire... mais gardant mon sérieux, je me confondais en excuses pour Céline et lui promettais de veiller à ce que cela ne se reproduise plus.
"Du coup, ajoutait-elle, j'y ai pu mis, par contre il a un passe-montagne."
Pascal n'était plus rouge, on ne voyait plus que le bleu très clair de ses yeux... éteints.
Soyez vigilants... yeux qui brillent ne signifient pas forcément hyperthermie !!!

lundi 5 janvier 2009

Il neige.

Le 9 décembre, il avait neigeotté, mais là, il neige.

A la saint Edouard,
il n'est jamais trop tard,
pour lui rentrer dans le lard
et lui tailler un costard !!!
A qui fais-je allusion ?

dimanche 4 janvier 2009

Répondeur téléphonique.


Le répondeur téléphonique des grands-parents.

« Bonjour, nous ne sommes pas là pour le moment... mais vous pouvez nous laisser un message de la façon suivante :
  • Si vous êtes un de nos enfants, tapez 1.
  • Si vous avez besoin qu'on vous garde les enfants, tapez 2.
  • Si vous voulez qu'on vous prête la voiture, tapez 3.
  • Si vous voulez qu'on vous lave et vous repasse votre linge, tapez 4.
  • Si vous voulez que les petits dorment à la maison, tapez 5.
  • Si vous voulez qu'on aille les chercher à l'école, tapez 6.
  • Si vous voulez qu'on vous prépare des gâteaux pour le Dimanche, tapez 7.
  • Si vous voulez venir tous manger à la maison, tapez 8.
  • Si vous êtes un de nos amis, tapez 9 et laissez-nous votre message, mais nous ne sommes pas sûrs d'avoir le temps de vous répondre, vous comprendrez aisément pourquoi… »

samedi 3 janvier 2009

PUB


Il est possible de commander encore l'album de Jack.
Cadeau utile et nécessaire à tout(e) enseignant(e), même (et surtout) à celles ou ceux qui sont en TGV... ( Très Grandes Vacances)
avant que la mémoire ne leur fasse défaut !!!

Les bonnes résolutions.

Le début d'une nouvelle année est souvent l'occasion de faire un bilan et de prendre des résolutions. La plupart du temps elles ne fonctionnent pas et sont abandonnées à la première occasion. Cette année 2009 pourrait s'écouler avec des résolutions de ce type tout à fait réalisables.

Parler l'anglais comme une vache espagnole;

Prendre son pied;

Ne pas en faire six fûts six caisses;

Tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler;

Ne pas mettre la charrue avant les boeufs;

Avoir du cran;

Péter un plomb;

Avoir le coup de foudre;

Avoir les yeux plus gros que le ventre;

Chanter à tue-tête;

Rire à gorge déployée;

Avoir un coeur en or;

Continuer son petit bonhomme de chemin;

Être fier comme Artaban;

Ne pas mâcher ses mots;

Tirer des plans sur la comète;

S'en aller en eau de boudin;

Prendre des vessies pour des lanternes... etc... etc...

Pour arrêter cette liste qui pourrait s'allonger à l'infini...

Rêver éveillé...

L'image de cette vidéo n'est pas de très bonne qualité, mais l'humour en est.

Yolande Moreau et François Morel dans un épisode des Deschiens.


vendredi 2 janvier 2009

Graphisme.


Mon fils, unique et préféré, est allé aux "Staines", à "Nioullorque".
Il y a laissé son empreinte !!!